Les Chants d'Ilùvatar

Le seigneurs des anneaux JCE

Auteur : Calquë (Page 1 sur 2)

Du chant des autres jeux coopératifs

Je vais aujourd’hui vous parler des jeux coopératif et purement coopératif, c’est à dire les jeux où tous les joueurs gagnent ou perdent contre le jeu.
En préambule, j’aimerais vous rappeller qu’il y a d’autres jeux qui se jouent en coopération mais où les joueurs se battent tous contre un joueur/ennemi commun (Les Mousquetaires du Roy, Assault sur l’Empire….) ou les coopératifs avec des traitres (Les chevaliers de la table ronde, Battlestar galactica…) et les jeux en équipes. Certains considérent aussi comme semi-coopératif les jeux où le jeu peut gagner contre vous et où les joueurs doivent coopérer pour que cela n’arrive pas mais dans ce jeux il n’y a qu’un seul gagnant à la fin. J’ai tendance à penser que ce genre de jeux marchent très mal car dès qu’un joueur s’aperçoit qu’il ne peut pas gagner, il pourra tout faire pour essayer de faire gagner le jeu. Donc ce ne sera pas le cas dans cet article qui parlera des jeux purement coopératif.

Pour commencer, je vais vous parler de mon expérience. J’ai découvert les jeux coopératif par le biais d’un jeu assez ancien basé sur le film AlienS. Le jeu était fluide plutôt bien foutu et avec l’extension, on pouvait jouer une campagne de 3 scénarios qui retraçaient les événements du film. Une version flash est d’ailleurs disponible pour ce jeu. Par la suite, j’ai beaucoup joué au Seigneur des Anneaux de Knizia (dont je parle dans un précédent article) qui ma foi était fort sympathique mais me laissait un goût d’inachevé car même si le jeu fut doté de 3 extensions, on avait plus l’impression de subir le jeu et de refaire systématiquement le même parcours. Vient ensuite un jeu qui fut une grande claque pour moi et je pense un tournant dans les jeux coopératifs : Ghost Stories. Ce fut un jeu auquel j’ai énormément joué et qui amena le raz de marée des autres jeux coopératifs. Il marqua le fait (avec Pandemie) qu’on pouvait faire un jeu coopératif pour adulte et que cela n’était pas réservé aux enfants. Enfin, j’ai découvert SdA:JCE qui reste pour moi le meilleur jeu coopératif mais même si j’adore le jeu et qu’à mes yeux c’est surement le meilleur jeu coopératif actuellement, je prends plaisir à aller vers d’autres jeux/mécaniques car comme dans la vrai vie, il faut savoir varier les plaisirs.

Des jeux pour enfants
Il existe de nombreux jeux pour enfants qui sont coopératifs. Le plus connu d’entre eux est Le Verger. La plupart de ces jeux permettent aux enfants de découvrir les mécanismes des jeux de sociétés (lancer un dé, bouger un pion…) mais aussi d’autres choses de la vie (attendre son tour, laisser les autres joueurs déplacer le matériel…) en plus d’autres considérations d’apprentissage (Manipuler les objets avec dextérité, apprendre les couleurs…). Le problème c’est que ces jeux sont très limités pour un adulte et il faut voir surtout l’intérêt que peut y apporter un enfant en plus du plaisir que de passer du temps avec lui.

Des jeux de Dungeon Crawling
On parle ici de jeux de figurines qui se joue sur un plateau où l’on va faire progresser nos figurines pour compléter une mission. Comme je l’ai cité plut haut, il y a AlienS mais d’autres jeux sont sorties entre temps comme Gears of War tiré du jeu éponyme ou Mice and Mysthics où vous incarnerez des hommes transformés en souris. Ce genre de jeux se joue souvent en campagne et vous faites progresser vos personnages au fur et et à mesure des aventures. vous allez récupérer de nouveaux pouvoirs et de nouveaux objets qui feront que vos personnages deviendra de plus en plus puissant. Mais vous avez des jeux plus simple comme Zombicide ou Ghostbusters où les scénarios ne se joue pas réellement en campagne.

Des jeux de cartes à communication restreinte
Derriere ce terme très obscur, se cache un nouveau type de jeu qui est sortie récemment et qui est devenue à la mode avec la sortie d’un jeu s’appellant Hanabi d’Antoine Bauza (Encore lui !). Dans ce jeu très original, vous tenez vos cartes à l’envers, c’est à dire que vos partenaires voient vos cartes mais pas vous et doivent vous indiquez quels seront les cartes que vous allez devoir jouer. Hélas comme on ne peut pas dire ce que l’on veut, il arrive que les indications donnés par les joueurs soient mal interprétés. Suite à cela deux jeux sont sorties dans la même veine : The Game où l’on doit poser un maximum de cartes numéroté de 1 à 100 avec des contraintes de pose tout en indiquant à ces partenaires ce qu’on aimerait qu’ils fassent et La Glace et le Ciel où on doit essayer de trouver un équilibre dans un jeu où l’on pose des cartes où ce sont nos partenaires qui voit l’objectif que l’on doit obtenir.
Enfin, il existe un jeu qui sort un peu du lot car il est sortie récemment, il s’agit de Mysterium. Il s’agit d’une sorte de Cluedo où un des joueurs appelé le fantôme doit envoyer des cartes avec des dessins onirique pour faire deviner aux autres joueurs des personnages/lieu/objets. Il a gagné le trophée jeu de l’année de Cannes 2016.

Des jeux en temps limité
Dans ces jeux vous allez être amenés à devoir coopérer et réussir une mission ou un but avant le temps imparti. Mon préféré dans ce style est surement Space Alert où à bord d’un vaisseau spatial vous êtes envoyé dans l’espace pour explorer en moins de 10 minutes un secteur de l’espace. Hélas, l’espace est rempli de menaces malveillantes et à peine avez-vous émergé de l’hyperespace que vous devez empêchez tout un tas de catastrophe d’arriver. C’est un jeu à programmation d’action, c’est à dire que vous allez planifier toute une série d’action pendant 10 minutes et une fois ce temps écoulé, on vérifie que le déroulement des actions a fait en sorte que vous surviviez.
Dans un autre style, Escape – La malédiction du Temple est un jeu très familial où vous devez vous échapper d’un temple maudit (façon Indiana Jones) tout en essayant de récupérer un certain de gemmes. Une variante de ce jeu est sortie où l’on doit s’échapper d’une ville remplie de Zombies.
On pourra citer aussi Zombies 15′ qui ressemble dans le principe mais qui se joue dans une suite de scénarios.
Enfin, je citerais X-com qui est un jeu où l’on doit repousser une invasion d’Aliens sur terre, le jeu nécessite une tablette pour jouer. J’en ai entendu beaucooup de bien mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y jouer.

Des jeux de Deckbuilding
Le succés de Dominion fit que cette mécanique fut mise en forme pour en faire des jeux coopératifs. Pour ceux qui ne connaissent pas cette mécanique, on posséde un deck de cartes de base que vont améliorer en cours de partie en y incorporant des cartes plus puissantes et en enlevant celles de base. On pourra d’abord cité Pathfinder qui si vous menez une campagne de 39 scénarios (!!!) amener vos personnages à devenir plus puissant à travers leurs cartes. Vous avez Rune Age, un jeu de deckbuilding où il y a 4 façon de jouer au jeu et l’une d’elle est coopérative et avec l’extension, il y a une nouvelle façon de jouer en coopération. Dernière est sortie The Big Book of Madness où vous devez survivre à une horde de monstre sortie d’un livre et ne pas devenir fou.

Des jeux d’aventures
J’entends par ce terme les jeux de plateaux où vos personnages vont être confrontés à différents scénarios à affronter.
Andor est un jeu se déroulant dans un univers médiéval-fantastiques où vous incarnez des héros qui devront défendre le royaume d’Andor contre diverses menaces qui veulent le détuire. Chaque scénario varie en fonction de cartes qui apportent des éléments d’histoire et des surprises. Le jeu reste quand même assez froid et pourrait être classifié de « à l’allemande ». Robinson Crusoé et lui aussi un jeu « à l’allemande » où vous allez devoir affronter différents éléments sur une île. Les différents scénarios passent de la simple survie, à échapper au volcan en éruption ou ne pas se faire manger par les canibales. Les scénarios ne sont pas lié entre eux.
Enfin, T.I.M.E Stories est un jeu où vous allez à travers des boucles temporelles explorer des lieux et résoudre des énigmes. C’est un peu un jeu dont vous êtes le héros en jeu de plateau. La particularité est que chaque histoire vous emmène dans un univers différent mais celle-ci n’est jouable qu’une fois.

Des jeux de Lovecraft (Chtulhu, Nyarlatothep… )
Entre le Seigneur des anneaux de Knizia et Ghost Stories, j’ai beaucoup joué à Horreur à Arkham. Le jeu est très sympathique et posséde de (trop) nombreuses extensions où vous explorez la ville d’Arkham pour essayer de fermer les différents portails qui s’ouvrent dans la ville. Le jeu est une version revue et corrigée d’un vieux jeu qui avait le même nom mais qui tenait un peu le même nom. Il prenait beaucoup au Jeu de Rôle par son côté équipement et fiche de personnage mais il était aussi assez lourd et les parties pouvaient s’éterniser. Une nouvelle version est sortie récemment sous le nom des Contrées de l’horreur. On y retrouve à peu près les mêmes principes mais les auteurs du jeu ont épurés pas mal de mécanismes et on revue certaines situations qui pouvaient s’avérer ubuesque.

Des Castle Defense
Ici vous devez défendre un endroit jusqu’à un temps donné (un peu comme le siège dans Les deux tours).
En plus de Ghost Stories que j’ai cité plus haut, on trouvera Samurai Spirit du même auteur dans lequel vous devez défendre un village contre l’attaque de brigands. Le jeu reprend des principes similaires à Ghost Stories mais sans dés avec un principe de Black Jack. Dans Tiny Epic Defender, vous devez défendre un royaume (encore une fois) médiéval fantastique contre des hordes de montres qui déferlent jusqu’à détruire le boss qui les dirigent. Dans Sylvion, vous devez protéger la fôret Onirique contres des flammes. Les Taxis de la Marne se déroule en 1914 lors de l’envoie de troupe via des taxis vous devez répartir des soldats pour qu’ils partent via des taxis et qu’il n’y ai pas un engorgement des lieux par les taxis et les soldats.

Des jeux plateau et de cartes
Enfin, car je ne sais pas trop où les mettre, vous avez les jeux qui créé une ambiance à travers le jeu de société. Il en existe comme Pandémie où l’on doit sauver le monde de maladies et de ses dérivées (L’ile interdite, le désert interdit…). A noter qu’une version « Legacy » est sortie, c’est à dire qu’au court de différentes parties, vous allez modifier le plateau et différents en fonction de vos victoires, vos défaites où de choses qui se sont passées pendant la parties. Sentinels of Multiverse est un jeu de carte de super-héros où vous allez combattre des super-méchants dans un univers donné. Le gameplay de chaque héros étant différents ainsi que du super-méchants et que dans environnement que vous allez combattre fait que vous aurez une expérience différente à chaque fois. Space Hulk : Death Angel reprend le théme du jeu de plateau en vous demandant d’explorer des vaisseaux. Dans la même veine, Warhammer Quest : Le Jeu d’Aventure reprend lui aussi le thème du jeu de plateau pour vous faire vivre des aventures dans le monde Warhammer et de ses multiples souterrains.

Des jeux où ce n’est qu’une variante
Pour ne rien oublier,  il y a beaucoup de jeux qui peuvent se jouer en coopératif mais qui à la base ne se destine pas à ce genre d’expérience. Je pourrais citer en premier les chevaliers de la table ronde où une variante du jeu propose de jouer sans félon (mais l’on perd beaucoup dans l’intérêt du jeu). Hero I.K. où un scénario officiel proposait de jouer avec deux équipes contre le jeu.

Voilà, je pense avoir fait le tour des différents jeux coopératifs, j’ai surement oublié de citer quelques jeux existant mais je ne souhaite pas rédiger un roman sur le sujet mais montrer par le biais de cet article la diversité qu’offre le jeu coopératif.

Du chant des autres jeux du Seigneur des Anneaux

Il existe de nombreux jeux qui traitent du Seigneur des Anneaux et il serait impossible de traiter tous les jeux car certains sont impossible à trouver étant donné que les plus vieux remonte à 40 ans. Cependant, il s’agit, pour la plupart, des jeux de parcours assez simple ou des wargames dont vous trouverez une liste qui semble exhaustive sur BoardGameGeek (Le site de référence ludique) à l’adresse suivante :
https://www.boardgamegeek.com/boardgamefamily/4263/tolkien-games

De Knizia…

 

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Reiner Knizia est un docteur de mathématique allemand qui a publié énormément de jeu de société (dont un très bon JCE). Il s’agit d’un des jeux sur le Seigneur des Anneaux auquel j’ai fait énormément de parties. Ce jeu a révolutionné la conception des jeux coopératifs car c’est lui qui a initié la mouvance des jeux coopératifs. Nous avons d’ailleurs avec Illuvatar parcouru de nombreuses fois le plateau ensemble. Dans ce jeu de deux à cinq joueurs, vous devez parcourir 4 plateaux pour aller détruire l’anneau à la montagne du destin. A chaque tour, vous piochez des tuiles dans un sac qui feront soit avancer des événements négatifs ou vous feront avancer sur le plateau. Ensuite le joueur peut jouer des cartes de sa main pour avancer sur le plateau en cours. Si le porteur de l’anneau (qui peut ne pas être Frodon) atteint la case de Sauron sur la corruption, la partie est perdue. Le jeu de base pouvait être très frustrant surtout quand on piochait événement négatif sur événement négatif ou une balade de santé quand on ne les piochait pas.
Le jeu a connu trois extensions : La première que je trouve indispensable introduisait des ennemis à combattre et deux plateaux supplémentaires. Il gommé quelques défaut du jeu de base. La seconde permettait à un joueur de prendre le contrôle de Sauron est de rendre le jeu encore plus difficile. Enfin le troisième nommé champ de bataille introduisait des plateaux tarabiscoté avec des alliés et des ennemis mais ne rentrait pas du tout dans le thème du jeu.
J’ai passé de très bon moment sur ce jeu mais je lui ferais quelques reproches : premièrement il est beaucoup trop dur à deux joueurs (on a moins de cartes) et il vaut mieux y jouer à 4 pour avoir des chances de gagner. Deuxièmement, il était beaucoup trop linéaire et j’ai eu à force l’impression de jouer toujours la même chose.
Pour la petite anecdote, lors de la première édition de ce jeu qui fut en premier édité par Hasbro, le « Fly you fools » prononcé par Gandalf fut traduit par « envolez-vous nigaud » plutôt que le traditionnel « fuyez pauvre fou ». Qu’ils sont bêtes aussi ces hobbits à ne jamais utiliser leurs ailes…

La confrontation

Le Seigneur des Anneaux la confrontation est un jeu pour deux joueurs qui reprend les principes du Stratego. C’est-à-dire que vous avancez vos pions face caché jusqu’à ce qu’un de vos pions et un pion adverse se rencontre, le plus fort détruisant l’autre. Ici, il faut pour le joueur jouant la communauté amener Frodon de l’autre côté du plateau et pour le joueur jouant Sauron de tuer Frodon. J’ai fait quelques parties, le jeu est assez abstrait.

De la guerre

La guerre de l’anneau est un jeu qui fut publié par un éditeur de jeu Italien et qui eut un grand succès à tel point qu’il est le jeu sur le Seigneur des anneaux le mieux classé sur Boardgamegeek (qui est je le rappelle le plus grand site de référencement ludique). Le jeu retrace les événements du seigneur des anneaux à partir de la formation de la communauté. Les principes sont assez simple, à chaque tour vous lancez des dés qui vont vous donnerons des actions en fonctions des faces que vous avez obtenu. De plus, vous tirez des cartes à chaque tour qui vous permettrons d’activer des événements ou d’améliorer les phases de combat. Les confrontations se résolvant eux aussi aux dés. Le jeu est très thématique mais aussi comporte de très nombreuses règles qui rebuteront plus d’un joueur. Mais comme la plupart des « ameritrash » américain, la plupart des règles sont assez logique et une fois que les joueurs ont compris les règles, le jeu est étonnamment fluide. Une des particularités du jeu qui fait que je l’aime beaucoup, c’est que chaque camp a deux façons de gagner. Le bien en détruisant l’anneau ou en conquérant assez de forteresse, le mal gagnera par la corruption de la communauté ou en conquérant lui assez de forteresse (mais beaucoup plus que le bien). Même si le jeu est prévu de 2 à 4 joueurs, je pense que c’est une tromperie et qu’il est plutôt destiné à une confrontation entre deux joueurs. Néanmoins, je ne vous cache pas qu’il faut que les deux joueurs maitrise bien les règles pour que le jeu soit court car ma première partie dura plus de 7 heures, les dernières moins de deux heures. Le jeu possède des extensions (je ne vous cache pas que je me suis arrêté à la première qui fut la seule traduite en français) qui corrige certains défaut du jeu de base mais aussi de nouvelles options de jeu dont je vais vous parler plus bas.
Pour l’anecdote, quand j’ai proposé le jeu à Illuvatar, il n’arriva pas à se motiver pour lire les règles et de plus nous dûmes abandonner au milieu de la partie.

De la bataille des 5 armées et de l’extension de la guerre de l’anneau

Fort d’avoir fait la guerre de l’anneau, le même éditeur publia une extension de la guerre de l’anneau où des nouvelles options de jeu était présentés. Vous aviez la possibilité, avec des règles et une grande partie du matériel de la guerre de l’anneau, de refaire les batailles du Gouffre de Helm et des Champs de Pelennor. Le principe du jeu reprenait celui de la guerre de l’anneau, chaque joueur lançait des dés au début de son tour qui lui permettait de réaliser des actions en fonction de la face du dé. J’ai fait quelques parties sur ce jeu (qui est différent du jeu la guerre de l’anneau car même si l’on reprend les mêmes principes, les sensations ne sont pas du tout les même) et je n’ai pas du tout accroché. L’éditeur publia quelques années plus tard La bataille des 5 armées reprenant toujours le même principe.

Des classiques ludiques revisités

Alors je vais faire une petite pause sur deux jeux que tout le monde connait et à surement jouer à un moment ou à un autre le monopoly et le risk.
Je n’ai jamais joué au Monopoly Seigneur des Anneaux mais un ami ludique m’en a parlé un jour (J’ai l’impression d’être le mec qui raconte une vieille légende urbaine…), ce que j’en avais retenu c’est qu’il y avait un pion représentait l’anneau avançait sur le plateau et que la partie s’arrêtait quand celui-ci atteignait rue de la paix la montagne du destin.
J’ai hélas du faire un jour (pour faire plaisir à un ami) une partie du risk seigneur des anneaux et à part qu’on joue sur la carte du monde et que chaque joueur prenait une faction. Le jeu n’a aucune particularité à part que le fait que les joueurs répartissent un peu n’importe où leur troupe sur le plateau ce qui fait qu’on est à un respect de la thématique proche du 0.

De JRTM à l’anneau Unique

 

JRTM (Ou le jeu de rôle des terres du milieu) est un jeu de rôle tiré de rolemaster qui est basé sur un système de pourcentage. C’est à dire que vous allez lancer des dés à 10 faces pour résoudre vos actions et qu’en fonction du pourcentage que vous allez obtenir, vous allez réussir plus ou moins votre action. Pour y avoir joué, je n’étais pas très fan du système et les retours de JRTM était assez mauvais. Une nouvelle version du de jeu est sortie chez FFG/Edge sous le nom l’anneau unique.

Du jeu de carte à collectionner

Je finirais cet article par le jeu qui se rapproche peut-être le plus du jeu auquel est dédié ce forum. J’ai peur de dire beaucoup de choses fausses sur ce jeu dont j’ai toujours entendu dire beaucoup de bien. Donc plutôt que de dire de bêtises et l’ayant abordé que très peu dans un lointain passé, je préfère laisser la parole à quelqu’un qui connaitrait ce jeu qui est toujours recherché de nos jours. Donc si vous êtes intéressé pour écrire un article sur ce jeu, merci de nous contacter pour publier un article.

Le Chant de la Loi et des Règles

Les cartes de règles sont désormais disponibles à l’impression sur Printerstudio.
Avec l’accord d’Edge, je me permet de diffuser ces cartes qui remplaceront les livrets de règles.

Vous trouverez des cartes de règles des cartes jusqu’à l’extension des Havres Gris.

Note importante pour l’utilisation des packages partagés sur le site PrinterStudio.com

1. cliquer sur l’image ci-dessous
2. parcourez les étapes successives de création du package (design) en cliquant sur « Next step ». SVP NE RIEN MODIFIER sur le design à ce stade, vous pourrez le faire plus tard.
3. sur la page de prévisualisation (Preview) cochez la case en bas pour les copyrights, etc. puis cliquez sur le lien « Add to Cart ».
4. sur la page de votre commande, sous la boîte de texte pour la quantité  il y a un lien « Update to Saved Project » – cliquez sur ce lien. Si vous n’étiez pas connecté sur PrinterStudio.com, faîtes-le.
5. Au sommet de la page, il y a un lien vers vos designs sauvegardés « Saved Project » – cliquez sur ce lien.

Fin de la Note importante pour l’utilisation du package partagé sur le site PrinterStudio.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour imprimer les cartes :

Chant de Bataille : Les rencontres nationales 2016 suite

Bonjour à tous,

les Rencontres nationales se sont terminés dimanche soir mais ce n’est pas tout à fait fini, une des participantes Deedlit nous a gentiment partagés les photos qu’elle à pris sur la journée. Merci à elle.

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir :

Chant de Bataille : Les rencontres nationales 2016

Bonjour à tous,

les rencontres nationales 2016 se sont achevés. Elles ont eu à L’Espace Ludique Marcel Aymé. Il y a eu 55 participants et ce fut un grand plaisir de vous retrouver pour cette journée.

Un grand merci à Edge pour nous avoir fournit en exclusivité un scénario ainsi qu’à l’ELMA pour nous avoir accueilli dans leurs superbes locaux.

Cliquez sur les photos pour les agrandir :

Le chant du rangement : Ouverture d’une

Bonjour,

aujourd’hui, je vous propose une ouverture d’un colis que j’ai reçu de Gozu Zone. Cela sert à ranger vos decks et des jetons dans une boite deluxe. Par contre, contrairement à ce que je laisse entendre sur la vidéo, il n’y a pas d’autre choix que le noir pour ce rangement. Si ce genre de vidéo vous intéresse, faites le moi savoir pour que j’en réalise d’autres.

Le chant du présent : Nouvelles

Bonjour à tous,

Quelques infos fraiche :

  • Les images et cartes des Havres Gris ont été publiées sur le site principal sdajce.net. Vous pouvez aller voir les cartes et faire des recherches dessus. Avec deux nouveaux héros Noldor, des alliés, événements et attachements qui jouent sur la défausse et surtout l’anneau de Gandalf, il y a de quoi faire et on voit fleurir beaucoup de deck qui sentent bon le Noldor.
  • L’info a fuité via les formulaires d’inscription à la Gencon (La grosse rencontre de joueurs qui a lieu chaque année aux états unis), le futur POD de la Gencon s’appelle The Siege of Annuminas. La particularité de ce scénario ? Il peut être joué jusqu’à 12 joueurs !!! Pour l’instant, les spéculations vont bon train, certains prédisent qu’il sera multi-table, certaines « mauvaises » langues pensent qu’ils ne sera pas jouable en solo, personnellement, je pense le contraire car je crois que l’on ne peut pas s’inscrire tout seul. Mais en tout cas et comme beaucoup, je suis impatient de découvrir le scénario. Signalons que celui de l’année dernière The Ruins of Belegost était plutôt ardu.
  • Les rencontres nationales Française se dérouleront le 22 mai et les rencontre nationales Belge le 29 mai. Signalons que les deux événements auront un pack exclusif à jouer lors de la rencontre ce qui va donner une belle surprise aux joueurs qui ont fait le déplacement. Je vais essayer de faire un reportage photo peut-être vidéo et vous aurez des nouvelles ici.

Le Chant de la vision : Deck Sonde-Secret

Qu’est-ce qu’un deck Sonde ? C’est un deck qui va essayer de visualiser et de manipuler le deck de rencontre pour contrôler les cartes qui en sortent et avoir des sorties favorables.

Les Héros :

Voilà un deck que j’ai commencé à concevoir lors de la sortie au cours du cycle 4 de deux alliés secrets :

Leurs coûts très faibles et leur pouvoir à leur entrée en jeu rentrent parfaitement dans un deck. Ils nous permettent de voir la première carte du deck de rencontre et donc d’économiser des utilisations de Denethor. En fonction de la carte révèlée, ces deux alliés ont une capacité équivalente à Denethor nous permettant d’éliminer des cartes gènantes.

La base du deck est assez simple, elle part d’un héros de la boite de base : Denethor.
Grace à son pouvoir, nous pouvons éviter les effets les plus négatifs des cartes du deck rencontre. Il est la carte centrale du deck et pour pouvoir utiliser plusieurs fois son pouvoir, on lui attachera des courage inattendu.

Le deck doit donc comporter :

– Des cartes permettant de sonder le deck de rencontre
– Des cartes permettant de garder une menace faible
– Un moteur de pioche
– De la volonté
– De l’attaque

Nous allons commencer par les effets de sonde, en plus de Denethor et des deux alliés ci-dessus :
 

Henamarth Chantrivière est un allié assez pratique, car il permet de ne pas utiliser systèmatiquement Denethor et d’avoir un allié en réserve pour une attaque où il faudrait sacrifier un allié. J’ai tendance à utiliser son pouvoir en fin de tour pour économiser au maximum de pouvoir de Denethor.
Risquer de la lumière et En Exploration vous permettent de sonder plusieurs cartes à l’avance, ce qui est encore plus commode. Ce qui est encore plus fort est que l’on peut réarranger les cartes dans l’ordre que l’on souhaite et en éliminer une. On peut définir l’ordre de sortie des cartes et :

– Eliminer une carte qui a renfort
– Mettre un gros ennemis en carte ombre
– Mettre une carte ombre sans effet

Etc …

Par contre, connaître l’essentiel est une carte dangereuse, je ne l’utilise qu’en dernier recours « à l’aveugle », elle sert surtout à faire baisser sa menace quand on visualise une carte.

Ensuite viennent les cartes permettant de baisser votre menace :

Ces cartes vont vous permettre de faire baisser votre menace et aussi comme vous allez le voir ci-dessous de piocher. Garder sa menace basse est importante pour contrôler les engagements mais aussi pour maintenir le secret.

Le moteur de pioche est essentiellement constitué de deux cartes sans compter Gandalf qui peut vous dépanner au cas où :

La pipe est le meilleur moteur de pioche et on rajoute l’allié Bilbon Sacquet pour pouvoir récupérer rapidement une pipe :

A noter que Bilbon peut aussi avoir une pippe et donc augmenter la capacité de pioche lorsque l’on joue un évènement de baisse de menace.

Plus le jeu avancera, plus il vous faudra une forte volonté pour parfois « laisser » des ennemis trop difficiles à gérer dans la zone de cheminement et ne pas les engager en restant faible en menace. Les voyageurs du Celduin ont de bonnes statistiques, mais on rajoutera les classiques Escrimeur de l’Éthir et Lumière de Valinor mais aussi d’Arwen Undómiel qui vous permettra d’augmenter la défense de Denethor :

La partie combative est composée de Sylvebarbe et de Vifsorbier (sans compter sur Glorfindel et les guetteur de l’Ithilien) et d’alliés sacrifiables comme les Émissaire de Pelargir.

Une vidéo d’une partie avec le deck :

Liste du deck :

Nom Sonde

Héros :
•Denethor x1
•Glorfindel x1
•Merry x1

Alliés : (22)
•Henamarth Chantrivière x3
•Gléowine x1
•Gandalf x3
•Arwen Undómiel x1
Émissaire de Pelargir x2
Escrimeur de l’Éthir x3
Guetteur de l’Ithilien x3
Voyageur du Celduin x3
•Sylvebarbe x1
•Bilbon Sacquet x1
•Vifsorbier x1

Attachements : (11)
Courage Inattendu x3
Nœud Serré x1
Débrouillard x2
Lumière de Valinor x2
•Asfaloth x1
Pipe Hobbite x2

Événements : (16)
Salutation des Galadhrim x1
Tester sa Volonté x3
Risquer de la Lumière x3
Connaître l’Essentiel x3
Le Conseil d’Elrond x3
Runes de Daeron x3

Quête Annexe : (1)
En exploration x1

Le chant du rangement : Fabriquer des Tuckbox

Bonjour à tous,

Les scénarios du Seigneur des Anneaux JCEs étant nombreux, il faut trouver des façons pour les ranger et pour les sortir facilement. Il existe plusieurs méthode mais je vous donne la mienne qui consiste à fabriquer des boites en carton pour pouvoir ranger les scénarios.

Voici le matériel que j’utilise : Une planche pour découper, un cutter, une règle, du rouleau adhésif repositionnable, un couteau à pliage et de la colle verte.

J’imprime sur du papier épais le patron qui est téléchargeable sur le site de sdajce.net et après avoir fait le plastifiage (que je peux difficilement prendre en photo), je passe au découpage. Je vous conseille de faire les parties rondes en premier :

Ensuite je marque le papier pour le pliage avec le couteau :

Passons à la partie collage, je colle en passant par le côté :

Et le bas :

Cela me permet de ranger les scénarios (dans mon bureau) pour pouvoir les sortir facilement.

IMG_3175

Et donc en plus, une petite news pour vous dire que les tuckbox (ces boites en carton à fabriquer soit même pour ranger ses scénarios) de La Terre l’Ombre sont disponible au téléchargement ici (en plus de toutes les autres) :
http://www.sdajce.net/index.php/goodies/tuckboxes

Chant de Bataille : Les Rencontres Nationales Françaises

Bonjour à tous,

Les rencontres nationales françaises pour le seigneur des anneaux auront lieu le 22 mai 2016 à Issy-les-Moulineaux dans l’Espace ludique Marcel Aymé

Infos sur la rencontre :
Lieu :
Espace ludique Marcel Aymé
15 Allée Sainte Lucie
92130 Issy-les-Moulineaux
Accès :
Tram T2 – Les Moulineaux
RER C – Issy
BUS 123, Tuvim, 289, 389

Date : Dimanche 22 mai 2016
Horaire : 10h00 – 18h00 (rdv à 10h pour avoir le temps de tout vous expliquer)
Format : Libre, chaque inscrit devra indiquer sa composition de héros avant le 1er mai
Les scénarios seront joués par tables de 3 joueurs.
Les scénarios joués seront indiqués deux semaines avant les rencontres. Il est demandé aux joueurs d’essayer d’amener leur scénario.

Les tables tourneront à chaque scénario. Il y aura 3 scénarios joués sur la journée.
Inscription : par mail : lilian@sdajce.net.
PAF: entre 5 et 10 euros (Attention pour les inscriptions au delà du 22 avril, les goodies ne vous seront pas garantie. En contrepartie, vous paierez une PAF moindre)

Nous vous proposons de mettre la main sur des Goodies  :Deux cartes alternatives fanmade à chaque participant de la rencontre qui sera compris dans le prix de la PAF. Pour cela, le prix sera compris dans la PAF qui, je le rappelle, sera aux alentours de 4-10€ et sera à payer le jour de la rencontre.

Néanmoins, vous aurez la possibilité de mettre la main sur les Goodies ci-dessous. Il n’y aucune obligation d’achat, il s’agit juste de « goodies ».


Des cartes de règles qui compléteront les cartes des années précédentes. Elles contiendront sous forme de cartes les règles de :
– La trahison de Saroumane
– Le Royaume Perdu
– Cycle 5 « Le Réveil d’Angmar »
– La Terre de L’Ombre
– Les Havres Gris (Sous réserve)

Prix : 3,50€


Un tapis de jeux pour la zone de cheminement qui a été dont le design a été fait par WraithBand :

Une photo du tapis : http://lilian.ludo.free.fr/Orga/IMG_3817.JPG

J’ai fait déjà développer ce tapis pour moi et il est très pratique pour jouer. Le tapis aura la même qualité que celui de l’année dernière. Il mesure 61,5×37,5cm.

Prix : 15,90€


Enfin un lot de cartes erratées, de toutes les cartes joueurs qui ont été erratées à ce jour. Attention : Le dos des cartes aura un dos spécifique qui sera différent des dos joueurs classique. Il contiendra 53 cartes (2 cartes héros et toutes les cartes joueurs en triple exemplaire).

Prix : 9,50€


Pour toute question et connaitre les modalités de paiement merci de m’envoyer un mail à l’adresse suivante : lilian@sdajce.net

La date limite de paiement est le 4 Avril. Après vous ne serez pas garantie d’avoir le goodies demandé.

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén