Gondotr

Les Héros :

Performance : 9/10
Il fait partie des meilleurs decks actuels.

Fun : 8/10
Une fois pris en main, le deck est très intéressant à jouer.

Prise en Main : 4/10
Ce n’est pas un deck facile à prendre en main. Il y a une courbe d’apprentissage.

Thématique : 0/10
Aucune recherche de respect d’une thématique quelconque.

Voici le premier article d’une série de 5 !
Cette série d’articles vous présentera les decks que j’utilise pour tester un scénario et voir quelle stratégie est gagnante.
Caldara rentre dans la catégorie « Contrôle pur ». Son but est de contrôler le deck de rencontre autant que possible pour se mettre en place.
Le deck présenté ici est (très) performant, la thématique est totalement laissée de côté.

Caldara est un héros très surprenant. Il n’est pas naturel de volontairement sacrifier un héros. On perd en ressources, en actions et en statistiques. Il faut donc que le retour soit important.
La communauté a eu du mal à lui trouver une place mais nombre de sorties ont changé la donne rendant cet archétype particulièrement performant.

La capacité de Caldara permet en la défaussant de ramener de notre défausse autant d’alliés énergie que l’on a de héros énergie, donc deux à priori.
Perdre un héros et donc des actions, statistiques et ressources ne va pas se faire pour de petits alliés mais plutôt pour des alliés avec des statistiques s’approchant de celles d’un héros.

Le deck doit donc comporter :

– Les alliés costauds de la sphère énergie
– Un moteur de défausse
– Un moyen de faire revenir Caldara
– Du contrôle

Optimisation de la capacité de Caldara

La prise en main d’un deck Caldara n’est pas forcément facile. Il faut réfléchir différemment. Grâce à Caldara, la défausse devient une extension de sa main. La possibilité de ramener des alliés de notre défausse permet d’ouvrir les options de jeu.
Nous ne sommes plus limités par ce que l’on a en main et on peut facilement récupérer des alliés important détruits ou défaussés par le deck de rencontre.
Cet éventail nous permet aussi de ramener les alliés dont on peut avoir besoin en fonction du scénario ou de la table.
La perte d’un héros reste pénalisant, il faut donc essayer que le retour soit très important. Une carte sortie dernièrement m’a fait jouer les decks Caldara.

Cet attachement permet de faire d’un allié unique, un héros. La capacité de Caldara permet de ramener autant d’allié que de héros énergie.
On peut donc ramener un allié supplémentaire. La perte de Caldara pour ramener trois alliés de la défausse et conserver trois héros en jeu rend cet archétype encore plus fort.
Plus de perte de ressources, d’actions et de statistiques avec trois alliés en jeu, tout cela rend le sacrifice de Caldara particulièrement éfficace.
Cet attachement est aussi immédiatement rentabilisé car il permet de ramener en jeu un allié en plus. En général, c’est un allié couteux.

Voici la liste des alliés uniques énergie que l’on va intégrer au deck et susceptible d’être la cible de Thane de l’épée :

 

La meilleure option est souvent Emery. On la joue gratuitement en défaussant des cartes du deck ce qui est totalement dans l’esprit du deck. Comme vous le verrez plus loin, je produit des ressources dès le tour 1. Je peux donc jouer Thane de l’épée tour 1 sur Emery.
Cette combinaison peut générer des départs canons en mettant en jeu trois alliés dès le tour 1.

Les alliés

Voici la liste des alliés joués en plus de ceux cités ci-dessus :

 

On cherche surtout à mettre les Traqueur du nordGardien AnnúminasCharpentier de marine de PelargirElfhelmLindirHama alliéDamrod allié dans la défausse. Leur coût est important et rentabilise la défausse de Caldara pour les jouer.
Avec tous ces alliés, on se rend compte que l’on gagne énormément en statistiques et dans tous les domaines (Attaque/Défense/Volonté). Ces statistiques permettent en général de s’en sortir en quête (Normal, Bataille ou Siège) et en combat.
Les alliés sont aussi costauds, la majorité ayant plus d’un point de vie. On est donc moins sensible à certains effets du deck de rencontre qui rasent la table.
Les Traqueur du nord sont vraiment importants car ils apportent aussi une bonne gestion de lieu pouvant souvent éviter des effets trajets particulièrement pénibles.
Les charpentier de marine de Pelargir peuvent monter à 4 de volonté lorsque Thane de l’épée est en jeu.

Le moteur de défausse

Pour que l’on puisse utiliser la capacité de Caldara, il faut être capable de défausser des alliés. Il faut donc un moteur de défausse.
Avant le cycle 5 le moteur de défausse était composée :

On utilisais la combinaison des Mineur de Zigil et des Astronome d’Imladris pour défausser des cartes et générer de la ressource (facteur important pour faire revenir Caldara).
La combinaison est assez lourde (peu de chance de la mettre en place tour 1) à sortir ce qui pouvait donner des premiers tours compliqués à gérer.

La sortie de Arwen Undomiel Héros a changé la donne car elle permet de faire ce que font les Astronome d’Imladris et les Mineur de Zigil. On est donc capable de mettre la machine en route dès le tour 1.
J’ai aussi rajouté des cartes liées à la mécanique Noldor (Joaillier ElfeDestrier d’ImladrisMiroir de Galadriel) pour augmenter la capacité de défausse.
La défausse des alliés se passe totalement différemment des anciens archétypes Caldara. On défausse de notre main et plus du dessus du deck.
Il faut donc piocher pour pouvoir défausser des alliés. Pour cela on profite de la mécanique Noldor pour aller chercher les alliés pour ensuite les défausser :

On défausse la Lumière Elfique quand on n’a plus d’allié en main et on la joue depuis la défausse pour piocher et ainsi récupérer des alliés.
A la différence des anciens archétypes, on contrôle beaucoup plus sa capacité de défausse et en défaussant précisément ce que l’on souhaite.
Lindir peut faire des aller et retour avec Caldara permettant d’assurer une pioche constante au besoin.

Un moyen de faire revenir Caldara :

Il n’y a à l’heure actuel qu’une seule possibilité :

La carte est très chère 5 ressources. C’est pour cela que le sacrifice de Caldara doit ramener des alliés dont la somme de coût est au moins égal au cout de cette carte pour la faire revenir.
On y arrive très facilement avec beaucoup d’alliés très chers.

Il est aussi important de la ramener autant de fois que possible. On va donc chercher à rejouer Chance ou Destin.
La sphère énergie nous permet facilement de rejouer cet évènement :

Si on a Thane de l’épée en jeu avec Caldara, la Carte d’Earnil est gratuite à jouer car on a 4 Héros énergie en jeu.

Le contrôle :

C’est cette partie qui demande beaucoup d’apprentissage. C’est un deck pur contrôle. La mécanique de sacrifice permet de mettre des alliés très forts en jeu.
Une fois la mécanique en place, on rempli la table d’alliés qui font la game à eux seuls. Mais il faut avoir le temps de le faire, il faut donc contrôler le deck de rencontre le temps que la mécanique soit installée.

Tout d’abord le contrôle des effets du scénario :

Ces évènements nous permettent d’éviter des effets qui pourraient nous empêcher de mettre la mécanique en place. Ils sont en plus rejouables à volonté avec les tombe de nain ou la carte d’Earnil sur une tombe de nain.

Contrôler les ennemis :

C’est la faiblesse du deck : Les ennemis en début de partie. Les héros ne sont pas capables de gérer efficacement les ennemis, on compte sur nos alliés pour cela.
Il faut donc trouver la stratégie qui nous permet de gérer les ennemis en début de partie :

La première façon de gérer les ennemis est de ne pas les engager et d’avoir un niveau de volonté toujours plus important que la menace des ennemis en Zone de cheminement.
Pour ne pas se faire engager, il faut garder un niveau de menace relativement bas et le maintenir voir même le faire diminuer dans le temps.
Galadriel Héros nous permet cela en le maintenant bas de tour en tour. Le conseil d’Elrond et Les suivante de Galadriel nous permettent alors de la diminuer de façon permanente.
La deuxième capacité de Galadriel Héros (Les alliés qui arrivent en jeu ne s’engagent pas pour aller en quête) nous permet aussi de gérer les début de partie et de contrôler les ennemis le temps que la mécanique soit en place.
Cela nous permet de quêter avec un allié et de l’avoir à disposition pour défendre/attaquer un ennemi. C’est souvent cette capacité qui est salvatrice car on peut gérer un ennemi le temps que les gros alliés arrivent tout en assurant la quête.

La prise en main du deck :

Une vidéo sera toujours plus parlante qu’un récit, voici donc le deck en action :

Le deck :

Caldara
Arwen Undomiel Héros
Galadriel Héros

Alliés : (25)

3x Joaillier Elfe
3x Emery
3x Escrimeur de l’ethir
3x Suivante de Galadriel
3x Traqueur du Nord
3x Charpentier de marine de Pelargir
3x Gardien Annúminas
1x Lindir
1x Hama allié
1x Elfhelm
1x Damrod allié

Attachements : (8)

3x Carte d’Earnil
3x Thane de l’épée
1x Miroir de Galadriel
1x Destrier d’Imladris

Evènements : (17)

3x Tester sa volonté
3x Le conseil d’Elrond
3x Chance ou destin
3x Tombe de nain
3x Lumière elfique
2x Coup précipité

Evolution à venir :

glorfi11

« Glorfindel était grand et droit, ses cheveux étaient d’or éclatant ; son visage jeune et beau était intrépide et reflétait la joie ; ses yeux étaient vifs et brillants, et sa voix comme une musique ; son front montrait la sagesse, et sa main la force. »

— J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des anneaux, « Nombreuses rencontres »

Cette carte est prévue pour le premier pack aventure du Chasse-rêve.

Le tueur de Balrog nous revient en version allié. Sa capacité est particulièrement thématique en plus. C’est le seul Elfe à être revenu en terre du milieu après s’être sacrifié pour son peuple face aux Balrogs. Sa première capacité nous permet de le jouer de la défausse, ce qui traduit bien son histoire. Sa deuxième capacité est en plein dans la mécanique du deck Caldara : Défausser des cartes de sa main pour le détaper. Ses statistiques et sa capacité à se redresser font de lui un énorme ajout pour l’archétype Caldara.

Je le joue actuellement en deux exemplaires dans ce deck en remplacement le Destrier d’Imladris et Damrod allié.

Quelques résultats :

Le cycle 5 dans son intégralité (Solo), Bagarre à Pelargir (Solo), Le siège de Cair Andros (Solo et Multi), Les gués de l’Isen (Solo), Piégé au pays de Dun (Solo), La couronne d’andouillers (Solo), L’ombre et la flamme (Solo), Voyage à Belegaer (Solo et Multi), La destinée de Numenor (Solo), Rassemblement à Osgiliath (Multi), Le septième niveau (Multi), Recontre à Amon Din (Multi) et Voyage le long de l’Anduin (Solo).
Le deck arrive à s’en sortir même face à des scénario en mode bataille ou siège et/ou agressifs en début de partie.
Une fois que le deck est pris en main, il a une chance sur tous les scénarios.

Un autre deck :

Voici un deck Caldara fait par Rouxxxor avec le nouveau héros Cirdan le charpentier de marine :

ffg_MEC47_1

 

Ce héros apporte un défausse supplémentaire et constante en plus de caractéristiques fortes. Il peut recevoir la lumière de Valinor mais aussi Narya. Cet attachement permet d’utiliser plusieurs fois des alliés en les boostant et donc gèrer des engagements d’ennemis multiples.

La discussion autour de ce deck et l’explication de son fonctionnement est disponible ici.

Héros :

Arwen Undómiel Héros
Caldara
Cirdan le charpentier de marine

Alliés : (22)

3x Emery
3x Escrimeur de l’Ethir
3x charpentier de marine de pelargir
3x Glorfindel
3x Traqueur du nord
2x Gardien D’annuminas
1x Lindir
1x Hama allié
1x Elfhelm
1x Sylvebarbe allié
1x Gandalf allié v2

Attachements : (9)
3 Lumière de Valinor
3 Thane de l’épée
2 Narya
1 Carte d’Earnil

Évènements : (18)
3 Le Conseil d’Elrond
3 Tester sa Volonté
3 tombe de nain
3 chance ou destin
2 Coup Précipité
2 Lumière elfique
1 Salutations des Galadhrim
1 Histoire de Tinúviel

Quête annexe : (1)
1 Demi-tour

Je donnerais prochainement les résultats qu’a obtenu Rouxxxor avec ce deck. A mon avis, c’est certainement la version la plus forte de cet Archetype.

D’autres analyses & Vidéo

Voici une vidéo faite par Shep & Ryson sur cet Archetype :

Cet vidéo fait une analyse imagée et complète de cet Archetype. Vous trouverez en commentaire de la vidéo, la liste que Shep a faite en 2015. Elle illustre très bien comment fonctionnaient les Archetypes Caldara avant la sortie d’Arwen Undomiel Héros et Thane de l’épée.

Voici la vidéo de la partie en question :

 

Ilùvatar.